Edito de la Présidente de l'ANANS PDF Imprimer Envoyer

Chers amis,

Plus que jamais retrouvons nous derrière Nicolas SARKOZY. Le premier mandat de notre Président n’aura pas été un long fleuve tranquille. Rares en effet ont été les Présidents à avoir affronté autant d’épreuves, et pourtant la très grande majorité des engagements pris par le candidat Nicolas SARKOZY en 2007 ont été tenus.

 

- Justice

La carte judiciaire, figée durant des décennies, a été profondément remodelée, dans un souci d’efficacité et de transparence.

- Sécurité Loppsi 2

Le Conseil Constitutionnel a validé l’essentiel de la loi qui va faciliter le travail des forces de l’ordre pour améliorer la sécurité de nos concitoyens.

- Santé

La création des Agences régionales de santé (ARS) a permis d’insuffler un nouvel esprit et des méthodes nouvelles pour une meilleure qualité de soins, et une maîtrise des dépenses.

- Education nationale et recherche

L’Enseignement  primaire, secondaire et professionnel se sont modernisés afin de mieux former les jeunes et d’être plus rapidement opérationnels dès leur rentrée dans le monde du travail.

Les Universités ont acquis leur autonomie avec Nicolas SARKOZY afin d’être compétitives sur le plan international.

La Recherche pour la première fois depuis des années a vu son budget augmenter.

- Finances publiques

La Fonction publique de l’Etat sait désormais faire mieux sans coûter plus.

Toutes les administrations se sont réformées afin d’éviter gaspillage et double emploi pour être véritablement au service du public.

Même la citadelle de Bercy a dû faire son auto critique avec la création de la Direction Générale des Finances Publiques (DGFIP) pour un meilleur service du contribuable regroupant  en une seule Direction Services fiscaux (Impôts) et Comptabilité publique (Trésorerie générale).

L’heure est au pilotage par objectifs, contrôle de gestion, et à l’analyse des résultats.

- Secteur local /Réformes territoriales

Le secteur local n’a pas été oublié et la réforme territoriale que personne jusqu’alors n’avait eu le courage d’engager est en marche. Une réforme pour simplifier la vie des citoyens.

- Immigration

L’immigration est mieux contrôlée et l’immigration irrégulière est sévèrement sanctionnée.

Ne confondons pas immigration et diversité. Et ne nous laissons pas abuser par les propos indignes de certains qui tenteraient de faire croire que la diversité est l’immigration , que la droite et l’extrême droite c’est la même chose.

Cette attitude est indigne et scandaleuse, elle est un danger pour la démocratie, pour la République.

- Laicité

La laicité est une valeur essentielle au cœur du pacte républicain , et il est primordial de travailler sur l’actualité de ce principe dans la France du 21ème siècle.

- Retraites

La nécessité de réformer notre régime de retraites provient d’une bonne nouvelle : nous vivons plus vieux.

Aujourd’hui l’espérance de vie après le départ à la retraite est de plus de 20 ans.

En 2020 selon l’INSEE il n’y aura plus que 1,5 actif pour 1 retraité à l’horizon 2050.

La première urgence était de pérenniser notre système de retraite, c’est à dire d’en assurer son financement.

C’est la défense de notre modèle social qui permet de protéger les plus fragiles dont il était question.

 

Oui la France qui était à la dérive et qui régressait dans tous les classements internationaux, se redresse, et a réussi à briser le cercle infernal du déclin.

Le président a choisi de combattre, de respecter les engagements pris.

Le prix à payer, en terme d’image, pour notre Président a été élevé, mais en 2007 au cœur de la campagne le candidat Nicolas SARKOZY avait évoqué les difficultés que nous allions rencontrer et les efforts que nous serions amenés à faire.

Ces efforts avec la crise financière ont été décuplés, et  nous devrions réfléchir à ce qu’aurait été notre sort sans Nicolas SARKOZY, guère plus enviable que celui de la Grèce, de l’Espagne, du Portugal, de l’Irlande…

Nicolas SARKOZY a tout au contraire  restauré l’image de la France et de l’Europe avec le G8 et le G20 amorce d’une gouvernance mondiale financière et politique, qui s’est concrétisée à l’ONU par la voix d’Alain JUPPE pour la Lybie.

Oui l’équilibre économique à l’intérieur et l’honneur de la France à l’extérieur, grâce à la détermination du Président Nicolas SARKOZY ont été restaurés, et nous faisons désormais jeu égal avec les plus grands, Etats Unis compris, dans le concert des nations.

Que chacun se souvienne de tout cela, il est plus facile de détruire que de construire, et Nicolas SARKOZY nous a aidé à construire la France de demain, la France de nos enfants, la France que nous aimons.

Alors sans hésiter nous lui renouvelons notre confiance.

Nadia Bourhis

Présidente de l'Association Nationale des Amis de Nicolas Sarkozy

 

Trouver un article

Copyright © 2008 Association Nationale des Amis de Nicolas Sarkozy. Tous droits réservés. Développé par Agence Kundalini